Bienvenue en Bourgogne Nivernaise

Le Pays Bourgogne Nivernaise est un territoire de cohésion économique, culturelle, sociale. Il fédère communes, groupements de communes, organismes socioprofessionnels, entreprises, et associations, autour d’un projet commun.

Le Pays Bourgogne Nivernaise forme un territoire de référence compris entre les villes de Clamecy, La Charité sur Loire, Cosne-Cours-sur-Loire. Son rôle est de soutenir les projets qui s’inscrivent dans sa démarche et contribuent au développement économique, environnemental, social et culturel du territoire. De plus, il offre un espace de débat et de participation pour tous les citoyens qui le désirent.

Le présent blog a pour vocation de tenir informés les élus et les citoyens des actions quotidienne du Pays et de recueillir des témoignages et des commentaires.

 

L’INFO EN +

Le Pays Bourgogne Nivernaise, c’est :
∗  3 communautés de communes : Loire Vignobles et Nohain, Loire Nièvre et Bertranges, Haut Nivernais Val d’Yonne
∗  3 Villes d’Appui : Cosne-Cours-sur-Loire, La Charité sur Loire, Clamecy
∗  60 900 habitants soit 26 % des habitants de la Nièvre
∗  1  800  km²  soit  une  densité  de  population  de  32  habitants  par km²

 

Culture

Un offre culturelle diversifiée

Petites ou grandes, de nombreuses communes disposent d’une bibliothèque ouverte à tous. À Cosne, un projet ambitieux de médiathèque (1600 m2) a vu le jour courant 2007 complétant les équipements de Clamecy et Neuvy sur Loire.

Le territoire compte 4 cinémas disposant dans la plupart de plusieurs salles. Les communes de Pouilly sur Loire, Varzy et Prémery proposent ponctuellement des projections de films. Rappelons que chaque année, deux festivals de cinéma se déroulent dans le Pays : « les Avant-premières » de Cosne sur Loire et « les Conviviales » de Nannay, festival du film rural.

Pour la musique, le Pays dispose de 6 écoles de musique. L’apprentissage de la majorité des instruments y est proposé. Le Pays Bourgogne Nivernaise a initié, au travers d’un projet musical commun, la mise en réseau des professeurs du territoire afin d’enrichir l’offre et la technique musicale.

Pour partir à la découverte du Pays et de son patrimoine, les 11 musées du territoire sont à votre disposition.

Un contrat territorial de lecture

Un état des lieux de la lecture a été réalisé en 2010, sur le Pays Bourgogne Nivernaise. Il a permis de recenser sur le territoire 48 lieux de lecture et 5 239 lecteurs (inscrits en bibliothèque) soit 9,14% des habitants. Ce pourcentage est bien inférieur au chiffre national qui est de 17%. Face à cette nécessité pour tous, les élus du Pays Bourgogne Nivernaise, avec le soutien du Conseil Général de la Nièvre, ont décidé de se mobiliser pour impulser et coordonner des actions de médiation lecture qui s’appuieront sur les acteurs locaux (élus, professionnels …).
Quatre actions sont proposées en partant de l’image, pour arriver aux récits et à la lecture :
•         « Des lecteurs en campagne » : Concours photographique et création d’une exposition photographique grand format itinérante.
•         « Croque-ciné » : une invitation faite aux habitants pour se réunir de manière conviviale afin de visionner un film.
•         « A vous de dire, à vous de lire » : Les petits et grands pourront se retrouver pour partager des récits de lecteurs, des extraits de livres aimés, etc…
•         « Des lecteurs en scène » :  Accompagné d’un metteur en scène ou d’un comédien, un petit groupe si possible composé de publics différents (âges, milieux, …) construira à partir de l’expérience de lecteur de chacun, une petite forme théâtrale.

Économie

Telle qu’elle a été actée entre les partenaires, la mission du Pays en matière de développement économique consiste  essentiellement  dans  la  mise  en  réseau  des  actions  conduites  par  les différents acteurs sur le territoire.
Cela s’est concrétisé par l’élaboration et la validation en septembre 2010,
d’un plan de developpement de l’economie et des compétences en Bourgogne Nivernaise .  Ce plan permet de coordonner les interventions  et les interfaces entre les acteurs  et  reflète  ainsi  la  position  du  Pays  dans  le  paysage  économique
local.

Les principaux éléments sont :

  • La  veille  économique  concertée  et  les  rencontres  avec  les  entreprises :  réalisées en partenariat étroit avec la CCI, l’adebCosne et la MdEF, elles ont permis de faire émerger les besoins des entreprises (recrutement, formation des salariés…) pour lesquelles des réponses vont pouvoir être apportées.
  • L’accompagnement des entreprises du bois : il a permis le dépôt d’un dossier
    « grappe d’entreprises » à la DATAR, qui, même s’il n’a pas été retenu , a généré des synergies et fait émerger des pistes d’actions.
  • Le projet de développement des activités tertiaires : labellisé Pôle d’Excellence Rurale, il va permettre de doter le territoire de 13 télécentres et contribuer à développer le télétravail, source d’activité reconnue pour dynamiser les zones rurales.
  • L’amélioration de l’offre immobilière et foncière : l’aménagement et la commercialisation de l’espace d’entreprises de Cosne par la CCI en est l’illustration, où une quarantaine d’emplois a pu être crée ou préservée.
  • L’encouragement  à  l’investissement  de  l’ISF  dans  les  PME  :  en  2010,
    1 million d’euros a ainsi été injecté dans 4 entreprises locales.
  • Le  travail  de  la  CMA  sur  la  création/reprise  d’entreprises  :  il  permet d’accompagner les créateurs et les repreneurs et de favoriser la relève dans l’artisanat.
  • Le travail sur le volet « ressources humaines », mené avec la Maison de l’Emploi et de la Formation : autour de plusieurs thématiques dont l’accès des publics à la formation, l’anticipation des besoins en recrutement, il assure la prise en compte de la dimension humaine dans le développement économique.

Pour en savoir + : vous pouvez télécharger le guide du développeur

Environnement

Valoriser notre potentiel naturel

Suite  aux  inquiétudes  face  à  la  sécheresse,  aux  interrogations  sur  la  production  d’énergie  (catastrophes du Japon), à la vulnérabilité énergétique croissante d’une partie de nos concitoyens (précarité énergétique des logements et difficultés pour faire face aux prix des carburants pour la mobilité)…l’environnement, le climat et l’énergie sont au centre de l’actualité.

Un Plan Climat Energie territorial

Le  Pays  propose  la  mise  en  place  d’une  dynamique  positive  pour consommer autrement en travaillant en collaboration avec des écoles, des quartiers, des villages, des forces vives du territoire.  Cette  stratégie  participative  et  ascendante  s’articule  de  la  façon  suivante :
• Mobiliser le plus de monde possible autour d’actions concrètes,
• Valoriser toutes les actions positives réalisées sur notre territoire, pour notre climat,
• Faire en sorte que chaque individu se sente utile dans la démarche,
• Co-construire les outils d’évaluation avec le plus de participants possible.

L’INFO en + : L’Espace INFO ÉNERGIE de la Nièvre assure des permanences à Cosne-sur-Loire dans les locaux du Pays Bourgogne Nivernaise depuis Janvier 2011. La conseillère INFO ÉNERGIE oriente gratuitement les particuliers vers des solutions personnalisées pour les aider à mieux maîtriser leurs consommations d’énergie .

Une démarche  territoriale  pour  la  préservation  et  la  reconquête  de  la  qualité  de  l’eau  et  des  milieux aquatiques

Préserver  et  retrouver  la  qualité  de  l’eau  et  des  milieux  aquatiques est l’objectif fondamental d’un contrat de rivière. Celui-ci permet  de  financer  des  actions  d’amélioration  de  la  qualité  des  eaux souterraines,  superficielles,  et  des  milieux  associés.  Lutter  contre les risques liés aux inondations constitue le deuxième objectif essentiel des contrats de rivière. Réunir les différents acteurs économiques  autour  de  préoccupations  communes  afin  de  trouver  les meilleurs compromis et une coordination efficace pour une gestion durable des ressources en eau et des milieux aquatiques. Concilier
développement  économique,  protection  de  l’environnement  et cohésion sociale à travers des actions décidées de manière participative.
Le contrat de rivière est un programme d’actions limité dans le temps et dans l’espace. Le Pays Bourgogne Nivernaise  s’est  positionné  pour  assurer  le  portage  de  la  démarche  pour  l’ensemble  des  rivières  du  bassin versant de la Loire, rive droite, entre le Mardelon au sud et le Vrille au Nord.

Valoriser les potentialités du milieu ligérien

Les 4 Pays riverains de la Loire (entre Belleville et le Bec d’Allier) réfléchissent ensemble à un projet de création d’un Parc Naturel Régional. A l’initiative des Régions concernées, une étude d’opportunité a été réalisée.

Ces  différents  travaux  ont  fait  apparaître  un  intérêt  pour  cette démarche,  et  aussi  mis  en  avant  les  points  d’inquiétudes  exprimés par certains acteurs, notamment les élus locaux. Ils ont cependant permis d’illustrer la pertinence d’une coopération territoriale entre les deux rives de la Loire.

L’INFO en + : « Un PNR est un territoire rural habité, reconnu au niveau national pour sa forte valeur patrimoniale et paysagère, qui s’organise autour d’un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection.

Aussi, parallèlement à la réflexion sur la création d’un PNR, les 4 Pays riverains ont souhaité faire émerger des sujets concrets de collaboration territoriale. Le Pays Bourgogne Nivernaise a financé avec le Conseil Régional de Bourgogne une mission  d’accompagnement, confiée  à un intervenant extérieur, afin de préciser concrètement les principales  problématiques  de  cette  coopération  ainsi  qu’un  1er programme d’actions communes. Cette étude a permis de mobiliser un grand nombre d’acteurs
locaux. Un consensus s’est dégagé pour approfondir 4 thématiques :
• Patrimoine culturel avec le réseau des sites patrimoniaux.
• Tourisme avec une étude clientèle et une signalétique d’accès à l’offre.
•  Patrimoine naturel et paysager en valorisant les initiatives « trames vertes et bleues ».
•  Contrat de Pays avec un échange, une coordination et une mutualisation.

Habitat

Améliorer l’habitat et satisfaire les besoins en logements

L’habitat reste une priorité pour maintenir et accueillir de nouvelles populations sur le territoire. Le Pays Bourgogne Nivernaise, dans le cadre de son contrat de Pays propose la mise en œuvre de trois mesures pour améliorer l’habitat et satisfaire les besoins en logement :

  •  Aide aux animations locales : Suite à l’étude « Plan Local de l’Habitat » et aux éléments collectés par l’observatoire de l’habitat, il apparaît nécessaire de mettre en place une animation spécifique par communauté de commune.  Le  contrat  de  Pays  pourra  apporter  un  soutien  financier  à  ces animations  locales  (OPAH,  PIG,  …)  ainsi qu’aux études et aux animations telles que l’embauche d’un animateur dédié à temps plein ou la prestation de services peuvent êtres prises en charges.
  •  Rénovation du parc HLM : Afin d’orienter les Plans de Stratégies Patrimoniales des bailleurs sociaux, de compenser rapidement le nombre de logement détruit et de commencer à prendre en compte les objectifs du PLH, le Contrat de Pays apporte  une  aide permettant d’accompagner la construction ou la réhabilitation de logements  sociaux.  Une convention tripartite entre les bailleurs sociaux ou les communes souhaitant bénéficier de l’aide, le Pays et le Conseil Régional encadrera le dispositif. Cette convention devra être établie dans le premier semestre 2011. Elle fixera les objectifs de construction et de rénovation sur la durée du contrat avec chaque bailleur. Tous les logements devront répondre aux critères d’écoconditionnalité mis en place par le Conseil régional de Bourgogne : BBC réhabilitation ou 100 kw h ep / m² de gain (avec un niveau de consommation maximum de 150 kw h ep / m²).
  • La plateforme habitat mobilité : Fin 2010, suite aux études « schéma de mobilité» et « Programme Local de l’Habitat », plusieurs programmes d’actions ont été proposé.Il a été mis en place une plateforme Habitat Mobilité  travaillant en étroite collaboration avec les structures existantes. Il s’agit là de créer un nouveau service proposant le regroupement d’informations dans un même lieu et non la création d’une nouvelle structure indépendante. Le portage de cette démarche originale et expérimentale a été confié à la Mission Locale Bourgogne Nivernaise. Elle développe au sein d’une même organisation trois dispositifs en matière d’habitat et de mobilité : les Points d’informations, les Bourses et les Observatoires. Les deux premiers ciblent l’ensemble de la population du territoire, le troisième représente un outil d’aide àla décision pour les acteurs de l’habitat et de la mobilité du territoire (élus, bailleurs sociaux, investisseurs,organismes sociaux, transporteurs…).

Mobilité

Favoriser le déplacement des jeunes, des demandeurs d’emploi et des personnes âgées

Un territoire vaste et peu dense, un étalement urbain, une disparition des services de proximité poussent à une augmentation quotidienne des distances et favorisent l’utilisation de la voiture. Les personnes âgées, les demandeurs d’emploi et les personnes précarisées rencontrent de plus en plus de difficultés à se déplacer.

Le Pays Bourgogne Nivernaise, dans le cadre de son contrat de  Pays  propose  la mise en œuvre de trois mesures pour favoriser la mobilité sur notre territoire.  

  • Aide aux chéquiers mobilité
    Sur la base d’une aide de 5 000 € par an et par communauté de communes, les chéquiers sont mis en place par les communautés de communes, ils sont  financés pour 1/3 par  les usagers, 1/3 par les communautés de communes et 1/3 par le Contrat de Pays. Certaines collectivités peuvent adapter le dispositif si elles ne souhaitent pas que les usagers aient une part à financer. Dans ce cas, l’aide du Pays est maintenue à 1/3. Des conventions locales avec les taxis devront être signées avant la mise en place du dispositif.
  • Aires de covoiturage
    Requalification et création de places de parking dédiées au covoiturage, afin d’inciter les habitants du territoire à la pratique régulière du covoiturage. Chaque place devra être accompagnée d’un panneau signalétique spécifique.
  • Acquisition ou renouvellement de véhicules
    Aide à destination des collectivités ou des associations pour assurer le transport des personnes les plus en difficultés (personne âgées, jeunes, demandeurs d’emploi).

Ces actions ont pour objectif de densifier et diversifier l’offre de mobilité sur le territoire du Pays en portant une attention toute particulière à la protection de l’environnement et aux économies d’énergie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s