Télémédecine : quelles sont les applications ?

La téléconsultation, qui a pour objet de permettre à un professionnel médical de donner une consultation à distance à un patient. Un professionnel de santé peut être présent auprès du patient et, le cas échéant, assister le professionnel médical au cours de la téléconsultation.

  • Cette application peut permettre à des zones déficitaires en médecins libéraux une consultation avec un paramédical par un pharmacien, un psychologue…
  • La téléconsultation permet la communication entre un service de gériatrie et un EHPAD  (Télégéria, Télédéclic)

La téléexpertise, qui a pour objet de permettre à un professionnel médical de solliciter à distance l’avis d’un ou de plusieurs professionnels médicaux en raison de leurs formations ou de leurs compétences particulières.

  • un spécialiste, un médecin souhaitant l’avis de confrères

 La télésurveillance médicale, qui a pour objet de permettre à un professionnel médical d’interpréter à distance les données nécessaires au suivi médical d’un patient et, le cas échéant, de prendre des décisions relatives à la prise en charge de ce patient. L’enregistrement et la transmission des données peuvent être automatisés ou réalisés par le patient lui-même ou par un professionnel de santé.

  • Cette application permet le suivi de personnes souffrant de diabète ou de pathologies chroniques nécessitant un contrôle régulier effectué par le patient à son domicile ou par un infirmier, le dépistage de la rétinopathie diabétique (OPHDIAT), le suivi des femmes enceintes à distance (HAD- DIABGEST)

 La téléassistance médicale, qui a pour objet de permettre à un professionnel médical d’assister à distance un autre professionnel de santé au cours de la réalisation d’un acte.

  • Cette application permet l’assistance lors d’une intervention chirurgicale, d’une échographie.

La réponse médicale qui est apportée dans le cadre de
la régulation médicale mentionnée à l’article L. 6311-2
et au troisième alinéa de l’article L. 6314-1 du Code de la santé publique

L’INFO EN +

Le Dossier Médical Patient, les sites Web d’information sur la santé, la téléformation, l’archivage, la transmission de dossier ou d’informations médicales entre professionnels de santé dans le cadre de la continuité de la prise en charge du patient (inter AP-HP ou hors AP-HP) ou encore l’archivage  ne rentrent pas dans les définitions d’actes de télémédecine. Les avis donnés par un médecin à partir de données médicales transmises par mail ou DVD par exemple, entrent dans la définition de la téléexpertise.

Advertisements
Cet article a été publié dans Santé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s